Akihabara, Asakusa, Kita-senju



J'ai décidé de présenter ces trois villes d'un seul coup. Ce sont celles que je traverse le plus souvent, celles où je me ballade le plus parce qu'elles sont vraiment près de chez moi. A 5min de Kita-senju et à une dizaine de minutes d'Akiba. Je n'ai toutefois pas assez de choses uniques à dire sur chacune de ces villes pour les traiter séparément. En effet une petite recherche sur wikipédia (ui c'est mal, je sais) et hop vous avez toutes les informations que vous souhaitez sur Akiba ou Asakusa. 



Akihabara  秋葉原



Akiba côté Denkaiguchi de la Yamanote (Electric Town Exit)

Akihabara doit être l'un des quartiers les plus connus de Tokyo du fait que ce soit un centre électronique réputé. Effectivement le nombre de super magasins électroniques et de petites échoppes mignonettes est réellement impressionnant. 

Akihabara est LE quartier où vous devez vous rendre pour trouver quelque chose de technologique. Le gros plus, est que vous pouvez faire jouer la concurrence et la négociation est d'usage dans les petits magasins qui cherchent à écouler leur stock. Ainsi vous pouvez repartir avec un bijou technologique pour une dizaine de milliers de yen au lieu d'une trentaine. Akiba n'a pas de secret, le meilleur moyen de faire des affaires c'est de parcourir les différents magasins et comparer, vous devez donc avoir du temps à consacrer à la recherche.


Il y a aussi à Akiba beaucoup de magasins de manga, de produits dérivés et de jeux vidéos. Ca en fait un quartier de "passionnés" que ce soit d'électronique ou autres.





Asakusa 浅草

Contrairement à ce que vous pouvez imaginez, Asakusa est un quariter plutôt populaire de Tokyo. J'entends par là que l'on peu encore y dénicher d'excellentes affaires si tant est que vous prenez le risque de vous éloigner un peu du centre touristique et du temple. 

Le quartier est bien desservis en transport en commun, on compte quatre lignes : 

- Tsukuba Express line
- Tôbu Isesaki line
- Ginza line
- Toei Asakusa

et il y a bien sur les bus et les taxis qui pourront vous menez à cet endroit. 


Pour les touristes Asakusa est un passage obligé notamment du fait de la présence de son temple Sensô-ji, dont j'ai fait la présentation sur le blog (Sensô-ji). Sur le chemin qui vous mène à l'entrée du temple vous passerez des halles qui recèlent bien des surprises comme notamment des gateaux en forme de poupées spécialités du quartier, des katana, des uchiwa et autres éventails, ainsi que des kimonos et yukata selon la saison. Il y a bien sur des échoppes moins traditionnelles qui vendent des straps pour les téléphones portables. En somme vous pouvez trouver sur votre chemin tout et n'importe quoi.

Je vous conseille d'emprunter les halles parralèles qui sont, le plus généralement, moins bondées que l'artère principale, et qui possède des trésors de magasins. Mon préféré est un magasin d'éventail, qui dispose de tellement de modèle que lorsque j'y suis entrée je ne savais plus où donner de la tête. 




En somme le caractère un peu excentré d'Asakusa fait que cette ville a gardé son côté "japon traditionnel" et populaire en même temps. On y voit certes beaucoup de touristes, mais les japonais en kimono sont nombreux. 


Pour les filles, je tiens à faire par de la présence de deux mall, le premier plutôt abordable qui se situe près de la tsukuba express line et le second à son exact opposé près de la Ginza line que je vous conseille si vous pouvez vous offrir des vêtements Chanel et compagnie sans vous dire que vous n'avez plus d'argent pour le mois.

Y accéder est très simple, depuis la première porte du temple, continuez sur l'artère et lorsque vous voyez une autre rue (enorme) croiser l'allée principale, choisissez la droite ou la gauche. Selon votre chance vous tomberez sur Roxx (le pas cher) ou l'autre dont je ne me souviens plus du nom. Notez quand même qu'on trouve dans le Mall très cher, des objets types sèches cheveux à prix plutôt raisonnables.


Le petit plus d'Asakusa réside, je pense, dans ses magasins de chaussures. En effet, si vous vous promenez dans les rues vous tomberez souvent sur des échoppes vendant des chaussures sorties directement de l'usine. Le choix et la qualité sont vraiment surprenant, rien à voir du tout avec ce qu'on peut trouver au puces ou à Saint-Denis (hem). Vous pouvez rencontrer des problèmes de taille, ce qui est mon cas alors je vais vous enseigner deux trois trucs. 

Une taille 37-38 équivaut au Japon à un 24.5 cm, estimez vous heureuses, mesdemoiselles, c'est encore une taille normales. Pour celles dont le pied dépasse 25cm, vous allez avoir beaucoup de mal à trouver chaussure à votre pied (muhaha, je l'avais pas préparée celle là *hem*)

Second problème : la largeur du pied. Mon pied est effectivement, beaucoup plus large que celui des japonaises, et je vous assure qu'il en faut pas beaucoup. Si vous arrivez au Japon, il est impératif (lol) de déterminer votre taille en largueur de pied vous serez soit : E, soit 2E, soit 3E. 

Maintenant imaginons que vous trouvez une paire de chaussure qui vous plaise énormément, comment demander votre taille au vendeur. Rien de plus simple retenez :

"Kono kutsu de nijuyon (24) sechi dè, E seizu arimasuka?" 

Si on vous répond "hai" bingo "iie ou arimasen" signifiera que vous n'aurez pas votre merveilleuse paire de chaussure. 

Bons achats !!! 




Kita Senju  北千住


C'est le centre commercial le plus proche de chez moi. Je n'avais jamais osé descendre à Kita-senju avant de voir qu'il y avait un Paul qui se cachait dans le coin. 

J'ai été surprise de voir qu'en fait, c'est le paradis de la femme. Des magasins à perte de vue (je vous assure j'y suis allée deux fois, j'ai pas encore fait la moitié des magasins) et deux mall gigantesques recellant des petits trésors tels que Zara, Gap, Uniqlo, Morgan de toi ...

Dans les petits magasins, les prix sont abordables, et il y a beaucoup de chose à faire et à voir dans ce coin. Notamment les pâtisseries où vous verrez les patissiers faire les gâteaux aux fraises devant vos yeux, ou bien si vous avez besoin d'un petit chocolat belge n'hésitez pas. 

Il y a donc deux mall Lumine qui est le plus cher, et Marui qui regroupe des marques plus abordable. Je me demande d'ailleurs si c'est toujours comme ça à Tokyo (...). Ces deux malls sont côte à cote et tout de suite à la sortie de la gare donc impossible de les rater. 



Lumine a tout un étage cosmetique avec des importations de grandes marques, ou de produits français. Le dernier étage est, lui, dédié à la décoration intérieure avec Muji (je savais pas qu'ils faisaient des fringues !) et d'autres magains sympathiques. 

Marui, a pour lui, ses grandes marques Gap et Zara, mais aussi tout un étage papeterie type "cultura". 



Le petit plus de Kita-senju est ses soldes reconnues dans tout Tokyo. Effectivement, il parait que celles de décembre sont énormes niveau réductions et que, de ce fait, les mall sont totalement blindés. A vos cartes de crédits ! 

On peut accéder à Kita-senju en utilisant deux lignes : la Hibya line et la Tsukuba express line. 





.... Voilà, pour ces petits coins du nord-ouest de Tokyo ....