(Osaka Kyoto Trip) Part I. A Shinkansen Story..

Publié le par Nadia

Pendant le festival de l'université de Keio, communément appelé Mita-sai, une amie de ma classe et moi, avons décidé de partir visiter un peu le Japon. Le but principal était de voir des Momiji (feuilles d'érables rouges) en dehors de Tokyo. 

Notre choix c'est donc porté sur Kyoto, quasi naturellement. Ajoutons à celà que Kyoto est l'endroit rêvé pour aller à Osaka Kobe et Nara (les villes sont assez proches et y aller n'est pas très cher !)

Donc il a fallut commencé les préparatifs, chercher des hôtels à prix modiques et un transport vraiment pas cher. Nous voulions tenter le shinkansen Tôkaido (Tokyo-Kyôto, le terminus étant Osaka) mais le prix nous a vite fait changer d'avis, les tickets retour revenaient à quasiment 30 000yen.   

 ( Ze Shinkansen )


Après plusieurs jours de recherches nous nous en sommes sorties pour un séjour complet (hôtel + transports) pour la modique somme de 30 000 - 40 000 Yen. Le prix comprenait donc :

- le shinkansen aller pour Shin-Osaka, (près de 20 000 yen, 18 mille et des poussières grâce au tarif étudiant, sinon plus de 20 000, faut payer les deux ticket l'un est à 16,800 l'autre à 5 430.... )


- une nuit dans une auberge de Jeunesse à Osaka, (environ 2 000 yen) 
- le chemin Osaka - Kyoto (500 yen),
- trois nuits dans une "guest house" à Kyoto, (près de 10 000yen) 
- et enfin le retour qui se fera en bus de nuit (pour près de 4 000yen) 


C'est plutôt une bonne chose quand, je vous rappelle, rien que le shinkansen aller retour valait ce prix là. Oh, mais j'y pense, qu'est ce que le Shinkansen? Il s'agit de l'équivalent Japonais du TGV Français, moins les retards (qui m'ont sauvé la vie une fois, hein Fanny :) ), les problèmes techniques et les grèves. Les shinkansen relient donc les plus grandes villes du Japon, et connaissent un gros succès commercial malgré le prix exorbitant des tickets (j'vous jure !).


Donc le jour du départ, j'étais très excitée à l'idée de monter dans un Shinkansen, et franchement j'ai pas été déçue. En une heure on arrive à Nagoya (le skiiiiiii), c'est rapide, silencieux, propre, lumineux.



C'est juste trop le pied quoi!  En parlant de pied, et bien ils ont largement la place de s'installer et de se mettre à l'aise les petits. C'est un rêve, si bien que je me demande si on a pas pris des billets 1ère classe... 





Celui que nous avons pris était un rapide, il ne s'arrêtait donc qu'à Nagoya, Kyoto, et Shin-Osaka. Et là, je serais tentée de demander... Pourquoi, oh oui, Pourquoi le billet pour Kyoto était beaucoup plus cher que celui pour Shin-Osaka le terminus hein? Je comprends pas .. Surtout que bon aller à Osaka pour repartir à Kyoto c'est 5 00yen en plus, pas 3 000 ! 




Après deux heures de voyage dans le calme, le luxe et la volupté la plus totale, nous voici arrivée, de nuit, à Shin Osaka. C'est le début de notre séjour...



A suivre : Part II. Osaka

Commenter cet article

Florence 15/12/2008 23:06

La dernière fois en rentrant de Dijon, je me suis payée la 1ere classe... (elle était au mm prix que la 2nde) et ben effectivement j'avais plus de place pr les jambes et un confort supérieur dans le siège... mais un mec à coté qui n'arrêtait pas de bouger pr aller aux toilettes où je ne sais où... Great... !